Une vie parmi tant d'autres dans les rues de la capitale du Jeu... Mais voilà, c'est votre vie...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haute tension

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Haute tension   Dim 8 Juin - 19:25

Derek ne fut pas surpris de trouver une salle vide; l'heure n'était plus au spectacle et hormis les derniers techniciens qu'il avait patiemment surveillé et qui avaient pris leur pause, il avait la quasi certitude de ne pas être dérangé.
Point d'éxécution ou de chantage au programme mais des noms à obtenir; Joshua, paix à son âme, lui avait indiqué le bureau d'un certain Max Blunt, un homme vraisemblablement dont le carnet d'adresse était une vraie caverne d'Ali baba


*ah les gens du spectacle!, pensa t il, ils sont si avides de gloire qu'ils snifferait leur propre merde pour être le meilleur!*

C'était du pain béni pour ses employeurs, seulement ils n'avaient pas encore leurs noms et bien sur, c'est Derek-le-larbin qui devait s'y coller.
En même temps, si ça pouvait lui éviter de trancher des gorges, pourquoi pas! en plus la comission avait de quoi le motiver; assez de cock pour tenir jusqu'à Noël...le clan Baldwin savait se montrer généreux.


Tout à ses pensées, Derek se faufila dans le dédale de couloir puant la sueur et les parfums entêtants des danseuses; on n'y voyait pas à 3 mètres mais d'après ce brave Josh, le bureau de Mister Blunt était dans la continuité du couloir principal.
Le sol était jonché de paillettes, de plumes et d'autres lambeaux d'accessoires; il devait veiller à s'enlever tout ça de ses gaudasses avant de sortir.

Ses pas le menèrent finalement devant une porte en bois ornée d'une lucarne en verre dépoli en dessous de laquelle trônait fiérement une plaque en or, gravée des lettres: "M. Blunt".


*désolé Mister mais je vais devoir abîmer cette jolie porte!*

Il asséna un coup sec et brutal dans la lucarne qui s'effondra sous l'impact, le verre trancha ses manches sans atteindre sa chair. Il tatonna de sa main et atteint la poignée; il eût beau la tourner, le porte restait hermétiquement close.

*et merde!*

Visiblement Mister Blunt se méfiait à juste titre des intrus.

Il fouillait ses poche pour trouver de quoi forcer la serrure quand des bruits de talons résonnèrent dans le couloir...quelqu'un s'approchait
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Lun 9 Juin - 10:22

Le spectacle de ce soir avait été… Pas catastrophique mais pas loin. Max c’était aperçu avec horreur qu’ils avaient eu à faire à des amateurs sans aucun professionnalisme ! Et le pire c’est qu’ils étaient censés donner encore une représentation. Elle allait devoir faire en sorte que demain soir tout se passe pour le mieux si elle tenait à conserver son emploi.

Et c’est ainsi qu’elle se retrouva à harceler les soi-disant artistes pour qu’ils acceptent de se montrer un peu plus prudent en maniant le feu, elle ne tenait pas spécialement à ce que son lieu de travail prenne feu, cela ferait mauvais sur son CV.
Elle avait du ensuite subir les remontrances de Matthew, injustifiées vu que ce n’était pas elle qui avait engagé la bande d’attardés qui étaient présumés assurer le show mais son prédécesseur.

Autant vous dire que notre petite pile électrique, ordinairement optimiste et joyeuse n’était pas de très bonne humeur en se rendant à son bureau. Elle aurait du être chez elle depuis au moins cinq heures, elle était fatiguée et énervée… Journée parfaite.
En marchant dans le couloir, elle remarqua que toutes sortes d’accessoires de spectacle jonchaient le sol.

« On paye des agents d’entretient et c’est encore plus pourri que dans une décharge publique ! » grogna-t-elle entre ses dents.

Si une personne préposée au ménage croisait sa route, cela serait sa fête. Mais le couloir semblait vide et elle dut accepter l’idée qu’elle ne passerait ses nerfs sur personne ce soir là.

Pour bien montrer sa frustration, bien qu’il n’y ait personne, elle fit claquer ses talons plus que de rigueur. Le bruit se répercuter dans le couloir en faisant écho.


*Allez, tu entres, tu prends tes affaires et tu te tires d’ici en courant ! Tu laisser personne te choper au passage ! Pense au bon lit qui t’attend.*

Elle ralenti un peu l’allure parce que taper du pied avec des talons, ce n’est pas bon pour le bien être des orteils.

Elle y était presque … La première chose qu’elle remarqua fut la lucarne brisée, suite seulement l’homme.

« Non mais faut surtout pas vous gênez espèce d’australopithèque dérangé ! »

Peut mieux faire niveau insulte… Mais avec un peu de chance, elle allait pouvoir s’occuper des ses nerfs en pelote… Si elle n'avait pas été aussi en colère, elle aurait sans doute eu peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Lun 9 Juin - 20:55

Derek avait à peine eu le temps de se retourner que déjà une furie l'agressait en le traitant d'australopithèque, insulte somme toute originale, mais qui ne changeait rien au fait que 1-elle n'était pas censée se trouver là à cette heure et 2-il n'aurait pas du se laisser surprendre comme un débutant.

Cette femme, belle par ailleurs, fonçait sur lui avec des yeux mêlant fatigue et colère, en faisant claquer ses talons comme un marteau-piqueur....
Que faire? que dire? pas le temps d'inventer un bobar, ou de jouer les naïfs...le mec paumé dans un couloir, passe encore, mais paumé au point de péter une vitre, ça ne tenait pas deux secondes...


*Oh et puis pourquoi pas?* pensa t il à court d'idée

"Ah Madame! il faut vite prévenir Monsieur Blunt, je m'apprêtais à faire les sols quand j'ai vu cet homme qui tentait de pénétrer dans le bureau...j'ai réussi à le faire fuir mais j'ignore s'il est armé..."

*si elle croit ça, je m'inscris à l'Actor Studio*


Dernière édition par Derek Ward le Mer 11 Juin - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Lun 9 Juin - 22:00

Elle le détailla rapidement, tout en se demandant si elle devait rire ou pleurer de cette situation. Il n’avait vraiment pas l’allure d’un homme d’entretient, elle voulait bien manger toutes les plumes des costumes de scène si cet homme était préposer au ménage du Montécito. Mais soyons francs, s’il avait travaillé dans le casino, il aurait sur que Monsieur Blunt était… Inexistant parmi les membres du personnel.

« Je suis sûre que Monsieur Blunt appréciera ce que vous venez de faire pour lui. » dit-elle un rien sarcastique. « Que diriez-vous d’aller le voir afin qu’il vous récompense pour ce que vous venez de faire ? »

Et d’ailleurs, qu’est-ce qui pouvait y avoir d’intéressant dans son bureau ? Parce qu’il était évident que c’était cette pièce qui était visée vu qu’il est était impossible d’y tomber dessus par hasard. Si elle avait cinq minutes, elle en toucherait deux mots à son boss pour lui demander un bureau moins à l’écart.
Avant que l’homme ait pu répliquer à son sarcasme elle rajouta
.

« Si vous me disiez plutôt ce que vous espérer trouver dans mon bureau, on irait plus vite… Et j’ai tellement envie de rentrer chez moi que je pourrais consentir à ne pas appeler la police. »


Elle n’aurait qu’à raconter qu’elle avait cassé la vitre par accident, elle trouverait bien une histoire et ils la feraient réparer sans poser trop de question.

*Je vous en prie, ne m’obligez à rester encore ici … *

Elle croisa ses bras sur sa poitrine, l’air énervé, attendant une réponse, espérant qu’elle lui conviendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Lun 9 Juin - 22:28

Au début Derek avait caressé l'espoir que son mensonge ait fonctionné mais le ton sarcastique et les derniers mots de cette femme balayèrent sa naïvité; il resta stoïc un instant en l'entendant parler de son bureau...

*oh putain...*
Il avait beau être un tueur à gage performant, il n'en revenait pas d'être un tel abrutis! il n'avait pas pensé un instant que le nom qu'avait donné Joshua pouvait renvoyer à une femme; il faut dire que le pauvre crachait ses dents en même temps qu'il lui livrait les infos, alors il n'avait pas chercher à préciser les choses.

*j'ai bien fait de lui faire sa fête à cet enfoiré! même refroidi il m'emmerde!*

il était à nouveau coincé avec une femme de pouvoir, visiblement conciliante mais ça elle ne tarderait pas à comprendre que ça n'avait plus d'importance...Derek avait sincèrement espérer ne pas avoir à verser de sang cette fois ci mais là il ne se sentait pas de négocier avec Miss Blunt! S'arranger comme si de rien n'était alors qu'elle avait vu son visage? autant se livrer à la police avec un noeud autour du cou.

Il la dévisagea un instant, scrutant son visage fermé et outré, ses bras fermé sur elle.


*Ma belle t'aurait mieux fait de rentrer chez toi..."

"ok, je dois être franc, j'ai pété un câble, j'avais tellement besoin d'un numéros... je suis dans la musique et ça fait des semaines que j'essaie de contacter un agent...j'ai une carte regardez..."

Il voyait bien que ce mensonge n'avait pas plus de prise sur elle que sa première tentative, mais là il ne s'agissait plus de la convaincre; la main qu'il glissait dans sa veste ne vint pas saisir une carte de visite mais une mince seringue...Il s'avança vers elle et enserra l'objet dans ses doigts...le coup fut vif et précis...
D'ci quelques secondes elle allait s'écrouler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Lun 9 Juin - 23:48

L’homme qui se tenait face à elle était un peu effrayant mais elle n’était pas du genre à se laisser aller dans des émotions qui pouvaient jouer contre elle. Si seulement il voulait bien s’en aller, elle irait récupérer son sac et elle rentrerait dans sa grande maison vide. Elle se sentait même d’humeur à boire un petit verre pour oublier cette journée qui avait mal commencée et qui semblait bien partie pour mal se finir.

*La prochaine fois qu’une journée de ce genre est programmée, je veux qu’on me casse les deux jambes.*

Elle fut néanmoins satisfaite de voir qu’il semblait surpris de voir qu’elle était M Blunt, même s’il fit de son mieux pour que rien ne transparaisse.

Il se chercha une autre excuse et… Décidément, ils ne devaient pas avoir la même conception de la franchise. Il la prenait pour une idiote ou quoi ? Surtout qu’elle n’avait aucun numéro d’agent… Il la prenait pour qui au juste ?

Elle le vit chercher quelque chose mais ne s’en inquiéta pas, elle était debout depuis bien trop longtemps et elle n’aspirait qu’à un peu de repos. Elle aurait de la chance si elle arrivait à conduire jusqu’à chez elle sans envoyer sa voiture dans un arbre… Enfin, façon de parler, ça manquait cruellement d’arbres à Vegas. Comme si c’était le moment de penser à l’absence de végétaux en ville !

Elle sentit une piqure qui lui fit immédiatement reprendre contact avec la réalité.


« Aie ! » s’exclama-t-elle en portant sa main droite à l’endroit où elle avait été piquée. « Qu’est-ce que vous m’avez fait ? »

Là, elle eut peur. Les battements de son cœur s’accélèrent et elle voulu reculer. Mais déjà, elle se sentait encore plus fatiguée. Elle fit un pas en arrière et se sentit déséquilibrée.

*Je vais mourir…*

Elle appuya une main contre le mur pour essayer de rester droite en vain. Après quelques secondes de lutte inutile, elle sentit que ses jambes la trahissaient et elle s’écroula sur le sol du couloir.

*Je vais mourir* pensa-t-elle une nouvelle fois avant de perdre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mar 10 Juin - 0:41

Alors que Miss Blunt s'affalait sur le sol, Derek poussa un soupir de soulagement; dieu sait qu'il n'aimait pas les longs discours, il ne savait pas mentir...la poisse quand on est censé jouer la discrétion.

*enfin au moins celle-ci elle ne m'emmerdera plus*

Mais il se réjouissait trop vite; alors qu'il s'apprêtait à ranger la seringue dans sa poche, il réalisa que la miss s'était écroulée un peu trop vite, sans convulsion ni étouffement.
Un coup d'oeil au petit objet de plastique lui confirma sa méprise; il n'avait pas utilisé la bonne seringue!
La furie Blunt qui gisait sur le sol n'était pas en train de refroidir, elle était juste partie aux pays des rêves, au moins pour une bonne heure et demi vu son fin gabarit.

*de mieux en mieux!* pensa t il furieux

Il se retrouvait là, paumé dans un couloir, une comateuse sur les bras et toujours pas d'infos...Il se gratta la tête, les tempes martelées par une migraine naissante et passa en revue toutes les possibilités:

1 la tuer: impossible, du moins pas proprement, il n'avait pris qu'une seringue, et de tt évidence celle qu'il lui fallait devait trôner sur la table basse de sa chambre d'hôtel. Ce n'était pas un hasard s'il utilisait des molécules chimiques pour les imprévus dans le genre de M Blunt; ça simulait une attaque cardiaque à la perfection; net, sans bavure ni trace détectable...ça passait pour une mort naturelle et hop l'affaire était classée. Toute autre forme de meutre aurait forcément éveillé les soupçons.

2 la faire disparaitre, du genre lapin dans le chapeau; oui mais ça voulait dire la porter sur son dos, l'amener à son coffre incognito, ce qui, compte tenu du nombre incalculable de touristes qui fouinaient n'importe où, n'était même pas envisageable...

3 partir et la planter là, sauf qu'une fois la princesse sortie du coltard, il fallait s'attendre à ce qu'elle appelle les poulets...

4...Derek se rendit à l'évidence; il était coincé...

En attendant que ses neurones se remettent en marche-il était vraiment au bout du rouleau sans sa dose de cocaïne-il alla ramasser le sac de la belle au bois dormant pour y trouver son trousseau de clef; elle devait bien avoir de quoi ouvrir cette fichue porte; son plan était simple: mettre ses gants, farfouiller son bureau, récupérer les noms et s'occuper de la gonzesse plus tard, en la planquant dans un lieu sur...

Quand elle se réveillerait, Derek aurait pris soin de nettoyer les traces de son passage et ils entameraient un tête à tête dans une pièce plus tranquile...sans qu'il puisse vraiment dire comment cela aller se terminer...

*dure journée...* soupira t il avant de se mettre à l'oeuvre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mar 10 Juin - 21:29

Elle reprenait peu à peu conscience. Son cerveau était comme pris dans une sorte de brume blanche l’empêchant de réfléchir de manière cohérant.
Elle voulu bouger mais ses muscles raidis lui firent mal. Pourquoi est-ce qu’elle était allongée sur une surface aussi dure ? Elle aurait du être dans son lit ou pire, sur son canapé avec la télé en fond. Mais elle n’entendait rien d’autre que le silence.
Elle ouvrit les yeux et les referma aussi sec, la lumière, aussi faible soit-elle lui brulait la cornée.

Alors sa rencontre … avec qui au juste ? Avec un homme mais elle ne savait pas qui il était. Il lui faisait peur. Elle aurait voulu s’en aller mais pour ça il aurait fallu qu’elle arrive à reprendre le contrôle de son cerveau et de son cops.


*Voyons le bon coté des choses, je suis vivante… Oui mais pour combien de temps ? »

Sa gorge se serra. Elle voulait vivre. L’idée de finir sa vie dans un des couloirs du Montécito et de n’être découverte que dans quelques heures par une femme de ménage ne lui parraissait pas un bon moyen de quitter cette bonne vieille terre.

« Au secours… »

Sa voix n’était pas plus forte qu’une murmure, à moi que Super man et sa super ouïe passe à ce moment pas trop loin, elle doutait fort que quelqu’un l’ai entendu.
Sa bouche était pâteuse, elle avait envie de vomir et elle aurait donné n’importe quoi pour que le sol arrête de bouger
.

*C’est pas le sol, c’est moi… Je veux que ça s’arrêt e quand même !*

Elle avait l’impression d’être dans un navire prit dans la tempête… Et elle avait bien l’intention de s’en aller avant qu’il ne coule…

« Aidez-moi ! »

C’était déjà plus fort mais son appel mourut une nouvelle fois sans avoir été perçu par une autre personne que son agresseur.

Elle sentait le sol froid sous elle mais elle était incapable de se relever. Elle se dit qu'elle aurait mieux fait d'attendre d'avoir plus récupérer avant de commencer à faire du bruit... Trop tard. Comme si ce genre de situation pouvait aidez à avoir un comportement intelligent.


*Je veux pas mourir!! Si Dieu existe, ou n'importe qui, ne le laissez pas me tuer!*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mar 10 Juin - 21:54

Derek finissait de ranger les papiers qu'il avait mis en désordre dans le petit bureau de Miss Blunt; il avait eu quelques bonnes adresses comme quoi il n'avait pas perdu sa journée, du moins pas totalement.
Il prenait soin de tout remettre en place, sans quitter ses gants; ni trace ni empreinte ne devaient conduire jusqu'à lui; il devait jouer les Casper, à peine une ombre qui passe sans laisser rien de concret de son passage...
Bon évidemment la lucarne explosée ça le faisait moyen, mais bon il avait mis un joli petit papier sur la porte signalant aux boniches du coin que Miss Blunt leur demandait d'appeler expressemment le réparateur et qu'elle exigeait que la porte soit arrangée avant son retour de week end. Il avait supposé qu'en tant que patronne, sa petite furie endormie devait être tyrannique, il y avait des chances de se tromper mais ça n'avait guère d'importance.
Il finissait de refermer les tiroirs quand un murmure le sortit de ses pensées;


« Au secours… »...« Aidez-moi ! »

*voilà dormeur qui se réveille* pensa t il agacé
quelle chieuse! avec ce qu'elle avait pris, elle aurait du pioncer au moins encore une demi heure...

Derek se précipita vers le placard devant lequel il l'avait posée et lui plaqua sa main sur sa bouche
Il guettait un bruit dans le couloir mais fut rassuré de n'entendre personne.


"Oh la ferme!" lança t il à voix basse

Mais elle lui mordait la main pour l'obliger à désserer son emprise

*putain mais c'est pas vrai!*

Il enleva son gant et lui fourra dans la bouche, écopant au passage d'un bon coup de canine dans le plis de son pouce

"espèce de..."

Derek se retint de ne pas lui en coller une; ça n'aurait fait que l'exciter d'avantage; apparemment elle était encore incapable de bouger mais ça ne durerait pas longtemps...Il était temps de l'amener dans le petit local qu'il avait repéré.
Il se baissa sur elle, lui saisit fortement le bras et le passa sur son épaule


*dire que je vais devoir me la porter jusque là, je vais demander une augmentation*

Alors qu'elle continuait à rugir, à moitié étouffée par le baillon, il se releva et entreprit de la trainer en dehors du bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mar 10 Juin - 23:56

Elle avait presque reprit la possession de ses capacités mentales. Tout était encore un peu flou mais elle avait plus ou moins conscience de la situation dans laquelle elle se trouvait. Ses chances de survie étaient… Proche du zéro, inconsidérablement, voir même, du zéro absolu… Si elle passait la nuit, elle sentait qu’elle allait devenir très croyante. En quoi elle croirait, elle ne l’avait pas encore bien décidé mais elle trouverait bien quelqu’un qui sera disposé à écouter ses prières et la sortir de là.

Malheureusement, le seul qui se présenta à elle fut… Monsieur je ne suis même pas capable de savoir qui je vais voler !
La peur et la colère se mêlaient en elle sans quelle puisse bien déterminer vers qui elles étaient dirigé. Enfin si, elle avait peur de l’homme qui se tenait face à elle mais ce n’est pas contre lui qu’elle était en colère. Bizarre non ? Elle était en rogne contre ces crétins qui avaient loupé leur show. Contre Matthew qui pensait qu’elle n’avait pas de vie et qu’elle devait rester s’occuper de tout avant de rentrer chez elle. Contre ces abrutis de la sécurité même pas foutus de voir que quelqu’un d’inconnu au service s’introduisait dans les coulisses.

Elle ne savait pas ce qui la dégoutait le plus, d’avoir du le mordre ou le gant qu’il avait enfourné dans sa bouche. Elle essaya de le recracher mais apparemment, elle avait plus de facilité à faire marcher son cerveau que sa langue pour pousser ce truc infâme de sa bouche.


*Où est-ce qu’il m’améne ? Non non non non !!!*

Elle était en train de paniquer complétement.
Elle essaya de parler à nouveau ou même de lui échapper mais elle manquait encore de force. Elle chercha des yeux un moyen de se sortir de cette galère mais le couloir était désespérément vide. Si seulement elle pouvait laisser un message…


*Je ne risque rien à essayer de toute façon…*

Elle avait toujours des cachets sur elle, à cause de son genoux qui la faisait souffrir, si elle arrivait à les atteindre et à en laisser tomber un ou deux, elle pouvait espérer que… Que quoi ? Qu’on s’étonne de trouver ses médicaments dans son bureau ?

*Et merde !*

Elle ne renonça pas pour autant à l’idée, essayant de gigoter le moins possible pour ne pas attirer l’attention de l’homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mer 11 Juin - 0:40

Derek entreprit de sortir du bureau, son "colis" sur l'épaule, gigotant plus doucement; elle devait encore être dans le cirage.
Evidemment elle ne faisait rien non plus pour faciliter le voyage; elle avait beau être svelte, elle paraissait peser une demi tonne!


*tu te fais vieux Derek!* pensa t il avec agacement
Dieu sait s'il avait du en porter des "clients", morts ou vifs, mais il s'usait apparemment...c'est pour ça que les piqûres c'était plus simple; jte pique, tu syncopes et je te laisse là et hop c'est fini.

Il parvint à franchir le seuil du bureau et de sa main libre et encore gantée, il chercha la bonne clef pour refermer la porte; ça lui prit 2 minutes tout au plus mais ça lui parut durer une éternité.

*quel boulot de merde!* soupirait il en lui même

Il maugréa ainsi en parcourant le couloir, la princesse trainant des pieds et pesant de tout son poids...Enfin il arriva devant la porte-ouverte Dieu merci-du local qu'il avait repéré. Sur ce coup, il était plutôt content de lui; c'était un local à poubelles, suffisamment vaste pour y entreprendre ce qu'il avait en tête et sur la porte duquel était marqué en gros: "jour des poubelles: lundi matin, ne pas ouvrir en dehors, utiliser le vide ordure, merci" signé...Miss Blunt

Et ça ce n'était pas un faux! quelle chance! Quoiqu'il fasse d'elle il avait jusqu'à lundi pour décider de son sort et la planquer là en attendant!

Il entendit un petit bruit à ses pieds; un petit cachet rond roulait sur le sol...
*sans importance* pensa t il et il s'enfonça dans l'oscurité de la pièce, sa prise toujours comateuse à ses côtés...

*à nous deux ma ptite*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mer 11 Juin - 21:38

Elle essayait de le ralentir comme elle le pouvait. Même si elle pouvait marcher, elle faisait exprès de se laisser trainer. Elle ignorait combien de temps elle était restée inconsciente et avait l’espoir qu’une femme de ménage arrive et lui sauve la vie. Enfin, seulement si ça faisait fuir son ravisseur… Elle s’inquiétait de savoir où il la conduirait. Tan qu’elle serait dans le casino, on pourrait la reconnaitre et elle avait une chance qu’on l’aide. Mais une fois dehors, il n’aurait qu’à prétendre qu’elle était son amie, qu’elle avait trop bu et qu’il la ramené chez elle. Qui en douterais avec tout ce vice qui s’étalait dans Vegas.

A force d’efforts, elle réussit à balancer un comprimé. Elle sut qu’il l’avait vu mais il ne sembla pas s’en inquiéter… Première bonne nouvelle de la soirée… Ou de la matinée… Elle aurait tué pour savoir quelle heure il était…

Ils ne sortirent pas finalement du Casino mais vu où ils atterrissaient, elle le regrettait presque.


*Il aurait pu choisir un autre endroit ! Je vais pourrir mon pantalon…*

Mais comment pouvait-elle penser à ça dans une telle situation ? Quel intérêt qu’on retrouve son cadavre bien habillé…

*Non, pas mon cadavre !!*

Dans une dernière tentative, elle essaya de cracher le gant et ce dernier sorti enfin de sa bouche, lui laissant un gout très désagréable sur la langue. Au moins, elle n’avait plus l’impression d’étouffer, une amélioration, si on veut.

Elle leva les yeux vers l’homme et frissonna. Il avait une tête de tueur. Elle n’était peut-être pas d’une grande objectivité …


« Qu’est-ce que… » elle avait du mal à parler et se sentait vaseuse. « Qu’est-ce que vous aller… Me faire ? »


Elle n’était pas sure que la réponse lui plaise mais c’était encore pire de ne pas savoir. Elle se montait des scénarios et aucun n’avait une fin qui lui convenait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Jeu 12 Juin - 21:48

-Chut, inutile de te fatiguer ma belle...on va avoir du temps pour parler

La porte se referma en claquant d'un coup sec et il la sentit trésaillir; la furie de tout à l'heure n'était plus que l'ombre d'elle même mais avec la dose de morphine qu'elle s'était ramassée, ça n'avait rien d'étonnant.

Lassé de la porter, il relacha son soutien et elle alla s'applatir sur le sol crasseux générant un bruit sourd...à quoi bon ménager cette emmerdeuse qui bousculait son programme.


*décidément c'est la loi des séries...qu'est ce qu'ils ont tous à trainer, ils ont pas une famille, un chien ou une télé qui les attend à la maison? ah l'isolement des villes modernes...* Derek était d'humeur à philosopher...

Le local obscur empestait, quoique son expérience l'avait habitué à s'accomoder d'odeurs bien plus insupportables; il parcourut les murs en tatônnant pour trouver l'interrupteur...les murs étaient poisseux et recouverts de crasse, ce qui ne le changeait pas du trou miteux où il créchait...ses doigts effleurèrent enfin l'interrupteur et une faible lumière vint révéler le décor de leurs futurs tête à tête...

Il se retourna et contempla sa proie qui maugréait quelque chose qu'il ne pouvait saisir...Derek remarqua alors qu'elle s'était débarassée du gant; ses yeux parcourent la pièce et finirent par le découvrir dépassant à moitié sous la porte...Il alla le récupérer et s'arrangea pour le trainer sur le sol peu ragoûtant avant de lui réenfourner dans la bouche, générant un cri de protestation rapidement étouffé.


-Allez, fais pas ta ronchonne...on s'ennuie jamais avec moi, du moins personne ne m'a fait de retour négatif.

et pour cause, la plupart du temps, les pauvres bougres n'avaient plus les moyens de venir se plaindre...

Derek se saisit d'une grande poubelle et la fit rouler jusqu'à la porte pour en bloquer l'accès et empêcher la lumière du local de s'échapper par l'interstice inférieur...autant jouer la prudence. Puis il retira sa veste qui lui tenait trop chaud et s'étira doucement, faisant craquer ses vertèbres.

Il prit la Miss par les épaules et la releva pour la caller dos au mur puis s'assit face à elle avant de lui lancer dans un regard sévère


-je vais t'enlever le bayon, si tu trouves la force de crier, je t'enfournerai un truc encore plus dégueulasse dans ta jolie petite gueule, tu piges?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Jeu 12 Juin - 22:37

Plus le temps passait, plus elle reprenait conscience… Et plus elle le regrettait. Au moins quand elle avait encore un épais nuage qui occupait l’espace réservé à son cerveau, elle se sentait plus détendue. Façon de parler… Désormais, elle doutait de ses chances de survie… Et si elle passait la nuit, elle se demandait bien dans quel état cela serait. Elle eut un haut le cœur en imaginant ce qu’il risquait de lui faire.

Elle poussa un grognement de colère et de douleur mêlée quand il la laissa tomber sans aucune douceur. Elle était sans aucun doute tombée sur le plus rustre de tous les malfaiteurs.


*Pourquoi je n’ai pas eu droit au genre qui déclenche le syndrome de Stockholm ? *

Elle doutait fort qu’au moment de leur séparation, elle se prenne en pitié de lui et soit prête à tout pour le protéger de la police. Qu’il crève ! Elle se ferait une joie de le regarder se faire descendre par les gentils messieurs en uniformes. Elle aurait même payé une belle petite somme pour avoir le plaisir suprême de l’achever elle-même. Mais celui des deux qui avait le plus de chance d’achever l’autre, ce n’était pas elle…

Elle fut dégoutée quand il lui remit le gant dans la bouche ! Quelle horreur ! Cette fois, elle allait vraiment vomir. Elle essaya de le recracher une nouvelle fois mais il lui avait fallu beaucoup d’énergie vu son état pour la première fois et elle en fut incapable. Peut-être que si elle vomissait tout partirait en même temps.


*Tu deviens dégelasse ma pauvre fille…*

Elle se doutait bien qu’il n’y avait pas de retour négatif. Même si les personnes restaient en vie assez longtemps pour se plaindre, elle ne les voyait pas répliquer, cela risquait trop de réduire le temps qu’il leur restait à vivre.

La lumière était un peu éblouissante pour elle à cause de ce qu’il lui avait donné mais la sensation disparue rapidement.

Quand il posa sa question, elle hocha positivement la tête.
Oui, oui, elle avait pigé, elle ferait tout ce qu’il voudrait. Elle était tellement terrifiée et elle voulait vivre ! Qu’il la blesse, qu’il fasse ce qu’il veule mais qu’il la laisse en vie, elle n’en demandait pas plus.
Elle avait déjà frôlé la mort une fois et l’idée de recommencer ne l’enchantait guère. En plus ses genoux commençait à la faire souffrir. Une fois le bâillon enlevé, elle ne se voyait pas lui demandait si elle pouvait prendre un cachet. Surtout après celui qu’elle venait d’abandonner dans le couloir… Seul espoir qui lui restait.
En plus, s’il savait qu’elle avait d’autres médicaments, il comprendrait peut-être ce qu’elle avait voulu faire et elle ne pensait pas que les représailles soient très douces. Alors elle souffrirait en silence…

Son chirurgien n’allait pas apprécié la prochaine fois qu’elle le verrait… Si prochaine fois il y avait…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Jeu 12 Juin - 22:59

Derek retira donc le bayon occasionnant un râle nauséeux de la part de sa victime...
Il n'avait aucune idée de ce qu'il allait faire d'elle, mais il avait juste envie de se poser et de la cuisiner un peu...
Il verrait bien au fur et à mesure de leur petite discussion quelle était sa valeur et les risques qu'il encouraient à la descendre ou pas. Mais la petite expérience avec Logan l'avait rendu méfiant et il se dit qu'il ne valait mieux pas sous estimer cette péronelle. Il avait pris soin de fouiller son sac et n'avait rien trouvé de bien préoccupant mais elle avait peut être d'autres ressources insoupçonnées, genre ceinture noir de jambe en l'air et upercut...Il restait donc à une distance raisonnable et se dit que c'était le moment de sortir son flingue, avant qu'elle ne reprenne totalement ses esprits...


Il la dévisagea à nouveau; malgré son air paumé et en colère elle conservait un certain charme et Derek se mit en tête de mieux la connaitre...

-Alors parlez moi de vous miss Blunt, qu'est ce que vous foutiez là à cette heure ci? je suppose que ça vous taraude autant que moi remarquez, plaisanta t il plein de noirceur


Dernière édition par Derek Ward le Sam 14 Juin - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Jeu 12 Juin - 23:26

Non mais il voulait faire la cosette ? Il avait un grain ou quoi ? Elle ne se sentait pas vraiment d’humeur à répondre à ses questions… D’un autre coté, si elle ne répondait pas, elle ne pouvait pas prévoir sa réaction. Elle avala sa salive pour gagner un peu de temps tout en regardant autour d’elle s’il y’avait quelque chose qui pourrait l’aider.

« Je… » Elle avait encore du mal à parler mais il le fallait. « Je bosse ici. J’ai des obligations. On a eu des problèmes, il fallait que je m’occupe de régler les soucis techniques si je veux garder mon emploi… »

*Mais c’est ça, raconte lui ta vie !*

Après tout, c’est ce qu’il lui avait demandé, elle ne faisait que répondre docilement à sa question.

« Et vous, je présume que l’idée de me séquestrer dans le local à poubelle n’était pas le programme que vous aviez envisagé ? »

Elle eut un petit rire sans joie qui lui déclencha une toux.
Elle ne voulait pas vraiment de réponse elle. Plus elle en saurait, moins ça serait bon pour elle. Il ne la laisserait pas partir si elle pouvait dire trop de choses à la police. Déjà qu’elle était capable de l’identifier.
Sa gorge se noua et elle crut qu’elle allait se mettre à pleurer mais elle se mordit l’intérieur de la joue pour se faire mal et retenir ses larmes. Elle se sentait déjà assez faible, elle n’avait pas envie d’en rajouter. Elle ne voulait pas qu’il voit à quel point elle avait peur bien qu’il devait s’en douter. Quand on sort un flingue, c’est pas pour mettre les gens en confiance.


*Comme si j’étais en mesure de me défendre.*

Même avec toutes ses capacités, il était plus grand qu’elle et elle ne se voyait pas gagnante dans un combat au corps à corps… Même en le mordant et en sortant ses griffes.

*Tu veux gouter mes faux ongles mon cœur. * pensa-t-elle avec ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Ven 13 Juin - 0:00

-ne vous inquiétez pas pour mon "programme", je saurai m'accomoder de cet imprévu..tâchez d'en faire autant

Derek lui lâchait ça avec un ton aussi froid que le canon du 9mm qu'il tenait face à elle.
Alors madame faisait des heures sup apparemment


-personne ne vous attend au moins? je m'en voudrais de vous retardez...ne me dites pas qu'une jolie femme comme vous n'a pas un mari, un copain ou un chien qui s'impatiente à la maison?

Malgré son sadisme naturel, Derek se plaisait à mettre à jour le train train des personnes qu'il croisait; en temps ordinaire, il obtenait lui même ce genre d'informations, étant souvent obligé de multiplier les heures de planque et d'observation...c'est fou ce qu'on pouvait apprendre rien qu'en les regardant vivre leur petite routine; les bars qu'ils fréquentaient, les actes du quotidien, leurs réseaux amical ou professionnel, leur petite histoire de cul ou de coeur...autant de destins que Derek se plaisait à connaitre...avant d'y mettre un terme.
Ben, c'était son boulot, au fond qui pouvait il si un tel avait triché, un autre avait marché sur les plates bandes de ses patrons ou tiré une de leurs gonzesses...lui il assurait sa part du marché, point barre.

Mais heureusement ou malheureusement, il ne pouvait le dire, il y avait des extras, du genre de Miss Blunt par exemple, des imprévus au programme, qu'il fallait négocier et là c'était moins joué d'avance, plus excitant aussi...
Alors il n'avait pas envie de précipiter les choses et tant que ce petit jeu l'amuserait, il entendait poursuivre...sauf nouvel imprévu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Ven 13 Juin - 19:53

Il voulait vraiment qu’elle s’accommode à cet imprévu ? Il ne lui semblait pas percevoir de l’ironie dans ses paroles mais il était peut-être bon acteur… Ou elle n’était pas encore bien revenue parmi les vivants.

Elle se déplaça un peu pour se mettre dans une position plus confortable et replia ses jambes. Cela lui provoqua une légère douleur à l’aine. Son portable ! Elle réalisa qu’il était dans la poche avant droite de son pantalon. Elle ne voyait pas trop en quoi il pourrait lui être utile vu qu’elle ne pouvait pas s’en servir sans que l’homme ne s’en rendre compte mais c’était quand même rassurant. S’il baissait sa garde, elle pourrait tenter quelque chose…

Elle lui lança un regard noir quand il lui posa une nouvelle question. Qu’est-ce qu’il cherchait ? Pourquoi il ne se contentait pas de la tuer et de la laisser tranquille ?
Même si cela ne l’enchantait pas, une nouvelle fois, elle répondit à la question.


« Non, personne. Je les ai tous prévenus que je comptais passer la nuit avec un homme mystérieux dont je ne savais rien. »

Elle n’arrivait pas à retenir ses sarcasmes. Il devait bien savoir qu’elle n’était pas enchantée d’être là. Et si elle avait eu quelqu’un pour se soucier d’elle, la cavalerie serait déjà arrivée.

« Mais votre bon cœur sera sans doute anéanti de savoir que mon pauvre bonsaï a besoin d’être arroser et qu’il va certainement mourir… Lui aussi. »

Elle le détailla une nouvelle fois. Elle ne savait même pas comment il s’appelait. Et elle pensait bien que cela ne servirait pas à grand-chose de lui demander.

*Et bien je vais t’en trouver un de nom moi mon psychopathe préféré… Hannibal ? Non, déjà prit et ça me ferait angoisser encore plus. Et bien ça sera Rodolphe ! Comme le rêne du Père Noël…*

Elle se mordit la lèvre pour ne pas sourire à cette idée plus que saugrenue. Elle n’avait rien trouvé de mieux que d’avoir des pensées délirantes pour ne pas devenir folle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Sam 14 Juin - 13:13

[dis donc le renne du père Noël ya de l'abus! ^^]

-Si ça peut vous rassurer, j'irai faire un tour chez vous pour arroser votre bonzaï et prévenir vos amis tant que j'y suis...

Derek trouvait cette femme bien culottée de lui tenir tête mais ça ne lui déplaisait qu'à moitié; il n'aimait pas les tièdes, les forts caractères étaient plus distrayants...tant qu'il avait le dessus.
Elle ne semblait pas d'humeur bavarde, pourtant si elle voulait vivre, elle avait tout intérêt à se forcer quand même...peut être fallait-il juste la pousser un peu....


-Et pourquoi une jeune et jolie femme comme vous s'enferme dans un bureau, ça vous a jamais tenté de vous foutre une plume où je pense et d'aller vous dandiner sur la scène? à moins que vous ne soyez trop raide pour juste lever la jambe...

Derek aimait la provoquer, juste pour voir jusqu'où elle pourrait aller, une fois la morphine et la terreur initiale complétement disparues...


Dernière édition par Derek Ward le Sam 14 Juin - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Sam 14 Juin - 17:54

[Mdr ! ça m’est venu dans le feu de l’action… xpdr !]

Il fallait un peu plus que la certitude qu’il irait arroser son bonzaï pour qu’elle soit rassurée. Et elle n’aimait pas du tout l’idée qu’il s’approche de ses amis. Quoi qu’à la rigueur, si Catherine pouvait lui coller une balle entre les deux yeux, elle ne serait pas contre. Elle poussa un soupir de découragement, elle voulait s’en aller, elle voulait oublier cette soirée…

« Vous aurez qu’à emporter le bonzaï, comme ça vous vous sentirez moins seul… Pour mes amis, contentez-vous de laisser le numéro de la morgue à coté du téléphone… »

Elle était résignée et elle prit conscience que tan qu’elle parlait, tan qu’il continuer à poser des questions, elle restait en vie. C’était pas une si mauvaise chose. Si elle arrivait à l’intéresser pendant assez longtemps, on viendrait peut-être la chercher avant qu’il soit trop tard.

Sans qu’il le sache, son interrogation lui fit plus mal qu’il ne l’aurait cru. Pas parce qu’il doutait de ses capacités mais parce que justement elle ne pouvait plus le faire… Pourtant ce n’est pas l’envie qui lui en manquait. Mais elle ne se voyait pas le dire à Rodolphe, elle n’était pas en psychanalyse. Et elle arrivait avec plus ou moins de succès à se convaincre qu’elle avait fait le deuil de son passé de danseuse
.

« Vous seriez étonné de voir tout ce que je peux faire avec mes jambes… *Tout ce que je pouvais faire… * Mais la vie de danseuse n’est pas aussi drôle qu’elle en a l’air. Je le sais, j’y ai goutté pendant dix ans… Si vous êtes sage, vous aurait peut-être droit à une démo… »

Pour ça, il faudrait d’abord qu’elle ait moins mal à ses genoux. Elle ignorait ce qu’il lui avait injecté mais ça c’était révélé très efficace contre la douleur pendant un certain temps. Si elle n’avait pas eu la conviction qu’elle ne survivrait pas, elle lui aurait bien demandé ce que c’était.

*Parole d’emmerdeuse, tue-moi et je reviendrais te hanter !*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Sam 14 Juin - 19:36

*c'est qu'elle a du mordant cette petite* se dit-il en lui même

-Sage ou pas, je pense que vous ferez ce que je vous demande, rétorqua Derek en lui agitant le flingue sous le nez; mais pour le numéros de claquette on verra plus tard...

L'homme de main la reluqua un moment, sans aucune retenue; son corps était fluide et sculptural, il ne doutait pas une seconde de son passé de danseuse.
Derek avait un sens aigu de l'observation, qu'il tenait de son père dont le travail de légiste lui avait fait acquérir une grande connaissance du corps et de ses stigmates; il lui avait appris à percevoir toutes les subtilités qui trahissent une fêlure, une fracture, un handicap...en un mot une faiblesse. Et Dieu sait qu'à ce jeu le paternel était fort...
Cela n'avait pas compensé sa grande inexpérience dans le registre des sentiments; son père était un dur, oh pas un malabar qui jouait de ses muscles mais un sacré sadique qui lui fouttait la trouille... Au fond Derek suivait le même sillon, lui qui n'agissait qu'à l'instinct-de prédateur-et était dépourvu d'empathie
.

-comment est ce arrivé? lui demanda--t-il soudainement en rompant le silence

Puis devant l'incompréhension manifeste de sa victime, il précisa


-votre blessure à la jambe...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Lun 16 Juin - 13:50

Il n’avait pas tord, vu ses arguments, elle était prête à faire tout ce qu’il voulait. C’est fou comme un flingue peut faire basculer la conversation dans un sens ou dans l’autre. Présentement, il avait toutes les cartes en main et elle, elle n’avait pas le loisir de négocier.
Elle fut néanmoins soulagée qu’il ne veuille pas voir ce dont elle était capable, elle avait lancé l’idée plus par provocation qu’avec la réelle envie de se mettre à danser.

Elle n’aimait pas la façon dont il la regardait. Il pourrait au moins avoir la décence de faire ça plus discrètement. Mais après tout ce qu’il avait déjà fait, elle ne s’attendait pas à beaucoup mieux de sa part. Elle avait au moins la consolation de ne pas être en jupe ce soir là.
Mal à l’aise, elle fit une chose qu’elle n’avait pas faite depuis longtemps : elle se rongea les ongles. Si elle voyait une nouvelle fois, elle le regretterait et devrait passer des heures chez la manucure…


*Et si je meurs, mon cadavre aura des mains toutes pourries…*

Et ça repartait ! Encore des considérations sans importances. Que pouvait-elle faire d’autre ? Restée fixé sur ce joli petit objet qui crachait le feu et dont elle était la cible immédiate…

Elle détourna les yeux devant sa question embarrassante. Ainsi elle ne pourrait pas jouer les valeureux petits soldats… Elle pourrait peut-être en profiter pour prendre un comprimé, vu qu’il savait déjà…


« Il avait un peu trop bu et il s’est pris pour une boule de bowling… Il a joliment déquillé quelques voitures dont l’une d’elle m’a fauché sous les genoux… »

Elle détourna les yeux et les ferma pour retenir ses larmes. Elle se mordit la lèvre et continua :

« Alors j’ai du enlever les plumes et arrêter de me dandiner sur scène et de m’enfermer dans un bureau… Ou je rencontre des gens très intéressant avec de jolies armes qu’ils ont la gentillesse de pointer sur moi… »

Elle aurait aimé qu’il la range, il avait largement les moyens de la retenir sans ça…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Lun 16 Juin - 20:43

Le visage de la jeune femme s'était fermé à sa question et même l'ironie de ses paroles n'empêchait pas une certaine tristesse de transparaitre...tristesse à laquelle Derek fut sensible, à son grand étonnement. Miss Blunt détournait son regard comme pour fuir cette partie de son passé qui réveillait une douleur évidente.
Derek devait admettre que de son côté aussi il comptait les échecs: il avait renoncé à tant d'autres voies, d'autres vies plus enviables...


*a quoi bon remuer le passé* pensa t il, d'autant que les sentiments et leur subtilité le mettait mal à l'aise; il préférait s'en tenir au concret

Concentrons nous sur le présent alors... dit il simplement, en laissant son flingue s'abaisser doucement; avec ses guiboles pas très sûres, elle n'allait pas lui faire des pirouettes à la bruce lee...il la verrait venir pensait il.

-Et dans ce bureau, hormis les inconnus, vous devez voir du beau linge défiler?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mer 18 Juin - 12:41

Le présent était-il mieux que le passé ? Ne dit-on pas toujours « le bon vieux temps ». Expression ridicule ! Le vieux temps n’est pas toujours bon… Bien que se retrouver du mauvais coté d’une arme peut vous faire apprécier d’avoir passer des semaines à l’hôpital… Même avec la perspective d’y retourner.
Elle ne fut pas mécontente de le voir baisser son arme. C’est pas qu’il s’en serve qu’il lui faisait peur, contre ça elle ne pourrait rien y faire, mais elle craignait qu’un coup nos souhaitait parte. Ça serait le comble de l’ironie s’il la tuait par accident… Comme si cela changeait réellement quelque chose la manière dont il comptait la tuer…
Elle était désemparée face à la multitude de sentiments qui se bousculait en elle… Colère, peur, soulagement… Elle n’aurait jamais cru qu’on puisse éprouver des émotions aussi différentes en même temps.

Encore une question… Inutile d’espérer échapper à l’interrogatoire…


« Je n’ai pas à me plaindre, il y’a parfois des artistes qui valent le coup d’être connus personnellement…. Et il y’a aussi un bon nombre de teignes, d’amateurs et de… et d’emmerdeurs. »

Le monde du showbiz faisait rêver des millions de personnes à travers le monde mais il fallait y être dedans pour se rendre contre qu’il n’avait rien d’enviable. Une fois les paillettes enlevé, on se retrouvait seule dans une loge, sans réellement de vie sociale autre qui l’hypocrisie qui lie les gens dans ce monde et est le principal moyen de communication.

*Elle est belle ta robe ma puce… Dommage que ça soit toi qui la porte… *

Mais on se contentait de dire les compliments… Les mauvaises choses sont tellement plus drôles à dire dans le dos des gens.
Elle poussa un soupir de résignation. Ce monde lui manquait et pourtant elle le détestait d’une certaine manière
.

« Je présume que c’est partout pareil. Vous ne devez pas non plus travailler qu’avec des gens que vous appréciez… »

*Surtout ceux que vous tuez…*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haute tension   Mer 18 Juin - 13:27

-A vrai dire, j'ai pas trop le temps de les apprécier, ils n'aiment pas trop quand j'essaie de les connaitre...répondit il dans un sourire froid et lourd de sous entendus.

Miss Blunt se détendait apparemment, ses paroles comportaient une sorte d'ironie, de sarcasme et en même temps quelque chose de plus sincère et de raffraichissant; en tant qu'homme de main, il avait souvent affaire à des hommes brutaux, fourbes ou camés, quand c'étaient pas tout à la fois et bien qu'il ne se faisait aucune illusion sur la prétendue bonté des femmes-sa mère lui avait démontré le contraire avec brio-il commençait à apprécier la compagnie de celle ci, caustique mais séduisante.

Derek devait cependant ramener l'entretien à des choses plus concrètes et utiles; car si cette ex danseuse était intéressante en elle même, ses relations l'étaient encore plus; des clients riches, égocentriques et prêts à tout, du pain béni pour ses dealers de patrons!


-Vous avez éveillé ma curiosité, qui sont ces teignes, ces emmerdeurs et ces artistes? Me faites pas trop languir, j'ai tendance à manquer de patience, dit il en plaisantant (à moitié)


Dernière édition par Derek Ward le Mer 18 Juin - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haute tension   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haute tension
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le jura Mouhhahaha !!!
» Systèmes défensifs contre les mammifères ravageurs
» Blackout géant en Inde
» Détecteur de radioactivité avec générateur HT de Tarsonis
» Electrificateur rando bricolé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viva Las Vegas :: ♠ Las Vegas ♠ :: Le Montécito :: Salle de Spectacle-
Sauter vers: